Comment repérer une arnaque immobilière ?

Chaque année, de nombreuses fraudes au sein du marché immobilier voient le jour. Depuis les fausses annonces de locations immobilières, les faux emails de notaires, les arnaques au prêt immobilier… jusqu’à l’usurpation d’identité. En réalité, à quoi devez-vous faire attention ? Comment reconnaître une fraude immobilière.

Escroquerie dans le secteur de l’immobilier :  » Quand ce n’est pas clair, c’est qu’il y a un animal !  »

« 2 033 signalements de fausses annonces immobilières » ont été effectués au cours du premier trimestre 2021 en France. C’est 17 % de plus que l’année dernière sur la même période.

En août 2021, pas moins de 8 657 plaintes ont été déposées pour ces motifs. Tout type de propriété en est exempt. Les fraudes immobilières peuvent toucher les annonces immobilières pour les locations qui sont saisonnières, mais aussi pour les étudiants ou les acheteurs potentiels d’un logement ou d’un bien immobilier, a….

Ces auteurs d’escroqueries à la location, que l’on rencontre fréquemment sur Internet, sont souvent appelés faux propriétaires, faux promoteurs, agents immobiliers ou hackers. Ils peuvent même prétendre être des banques ou des agents immobiliers huissiers, notaires ou encore huissiers de justice.

Reconnaître une arnaque dans le secteur de l’immobilier Soyez prêt à vous défendre

Les auteurs de ces escroqueries opèrent généralement depuis l’étranger. Cela rend la situation plus compliquée. Leur but peut être l’argent, mais de plus en plus, l’objectif est le vol d’identités...

Les autorités sont limitées dans leur capacité à les identifier. Les victimes se retrouvent impuissantes car elles ne peuvent pas recevoir d’indemnisation. Aujourd’hui, le seul moyen de reconnaître les fraudes dans le domaine de l’immobilier, comme la location ou la vente, est la prévention.

Les principales raisons d’être un drapeau rouge pour l’existence d’une escroquerie sont les suivantes

  • Un prix de vente ou de location trop attractif par rapport aux prix du marché
  • Ladresse exacte du bien n’est pas divulguée sur le site web ou n’est pas fournie immédiatement après la demande.
  • Les numéros de téléphone ne sont pas communiqués
  • Une offre de paiement en espèces avant la visite et la signature du contrat. On vous demande de verser le dépôt de garantie (cette demande est totalement illégale)
  • Toute demande de données personnelles ou de documents relatifs à des informations personnelles (carte d’identité, coordonnées bancaires, factures ou bulletins de salaire) et de justificatifs de domicile…) avant l’entrée dans les lieux et la signature du contrat.
  • La personne qui est au centre de l’annonce est située dans un autre pays.

Si vous avez encore des doutes, n’hésitez pas à demander à vos amis et aux membres de votre famille de donner leur avis.

Les bons réflexes à adopter

Si vous avez l’intention d’acheter un appartement, voici les meilleurs moyens de rester à l’écart des arnaques immobilières :

  • Vérifier systématiquement avec Google maps la localisation du bien à louer ou à vendre (ou de l’agence bancaire, en cas de demande de crédit).
  • Si vous envisagez un investissement ou une location, veillez à visiter le bien avant la visite. Examinez les lieux, la façade Parlez aux voisins…
  • Prenez toujours rendez-vous pour téléphoner. Quelques minutes de conversation peuvent suffire à vous faire comprendre que vous avez affaire à un extorqueur.
  • Effectuez vos propres recherches Lisez les critiques/commentaires sur des situations similaires
  • Effectuez une recherche Google sur la personne à qui vous parlez.
  • Faites appel à votre esprit critique Soyez attentif à votre comportement, aux fautes d’orthographe, au vocabulaire utilisé et à la présentation des e-mails reçus.
  • Ne fournissez jamais une copie de votre carte d’identité, de vos coordonnées bancaires ou de tout autre document personnel avant de vous rendre dans une propriété et de conclure le contrat.
  • N’effectuez jamais un paiement à titre de dépôt de garantie avant la visite et avant la signature du contrat.

Que faire en cas d’escroquerie dans le secteur de l’immobilier ?

Si vous avez été victime d’une arnaque dans le domaine de l’immobilier Prenez tous les échanges avec la source de l’information et faites une enquête au commissariat de police ou à la gendarmerie. Vous serez ainsi protégé en cas d’usurpation d’identité.

Si vous constatez une arnaque liée à un bien immobilier mise en ligne, n’hésitez pas à la signaler sur le site www.internet-signalement.gouv.fr ou par téléphone à Info Escroqueries au 0805 805 817 (appel gratuit). Cela contribuera à protéger les futures victimes.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ubifrance
Logo